Les différents financements possibles

Comment financer votre projet immobilier et quels sont les prêts en vigueur ?

Afin de vous aider à concrétiser votre projet, il vous faut maintenant préparer votre dossier de financement. Analysons ensemble votre pouvoir d’achat immobilier !

 

Les prêts classiques : Prêt in fine, prêt à taux variable ou taux fixe.
Les prêts immobiliers vous permettent de financer votre projet en empruntant auprès d’un organisme financier pour acheter votre bien : votre résidence principale, un investissement immobilier ou encore l’achat d’un terrain. Plusieurs variables composent votre prêt immobilier : le montant que vous souhaitez emprunter, le taux d’intérêt, le montant des mensualités, la durée du prêt (généralement entre 15 et 25 ans), l’assurance et les frais de dossier.
Le taux d’intérêt peut être fixe ou variable, ce qui a un impact sur les autres variables du prêt d’où l’importance de bien définir le type de prêt lors de la création de votre dossier. Un prêt immobilier avec un taux nominal fixe propose des mensualités identiques durant toute la durée du remboursement. Lorsque celui-ci est variable, les échéances peuvent varier en fonction d’un indice de référence.

Un prêt peut également être amortissable (à chaque mensualité l’emprunteur rembourse une part d’intérêt et une part de capital) ou in fine (l’emprunteur paye d’abord les intérêts chaque mois et verse le capital à la fin des remboursements) : la différence de coût peut être significative.


Les prêts réglementés à taux préférentiels : nouveau PTZ+ 2016 et prêt à l’accession sociale.
En complément des prêts classiques, vous devez vérifier si vous pouvez prétendre aux « prêts aidés ». Ces prêts sont réglementés car bénéficient d’une aide de l’Etat : chaque dossier est donc étudié en fonction de critères précis. Ils permettent à l’emprunteur de profiter de conditions plus avantageuses qu’un prêt classique sur une partie voire la totalité de son prêt.
Le plus connu et le plus intéressant est le PTZ+ (prêt à taux zéro plus), qui est tout simplement une avance de frais consentie par l’Etat, sans intérêt, destiné à financer la résidence principale ou les travaux sous des conditions spécifiques (localisation, revenus, etc…). D’autres types de prêts réglementés peuvent également être souscrit comme le prêt 1 % logement ou le prêt à l’accession sociale (PAS), là encore sous certaines conditions.
 

Qu’est-ce que le prêt relais ?
Le prêt relais  est un crédit immobilier qui permet au souscripteur de bénéficier d’un prêt à court terme afin d’acquérir un bien immobilier avant d’avoir vendu son précédent logement. Il s’agit d’un crédit de transition qui constitue un apport fourni par une banque. Sa durée est de 1 an et peut être renouvelable une fois – période durant laquelle le souscripteur peut vendre son bien. La vente clôture immédiatement le prêt relais. Celui-ci est très utilisé en France car a été créé pour faciliter le changement de bien immobilier et peut s’avérer très utile dans le cadre d’un nouvel achat immobilier.

Votre choix parmi ces prêts dépend bien sûr de votre profil. Vous pouvez également avoir un apport personnel qui peut impacter votre demande auprès des établissements financiers. Pour vous accompagner dans la construction de votre dossier, grâce à un outil de stimulation de financement, les conseillers Urbain V sont à votre disposition pour répondre à vos questions et vous accompagner, n’hésitez pas à nous contacter.